Innovation textile et savoir-faire

Nous partons au sein des temples textiles à la rencontre des gardiens des techniques traditionnelles séculaires. Ces derniers conservent minutieusement ces techniques pour sauvegarder un patrimoine culturel en perte de vitesse.

Du Burkina Faso au Sénégal en passant par l’Ouganda, chaque pays, chaque région dispose de ses propres techniques séculaires.  Nous partons à la rencontre des meilleurs techniciens artisanaux pour vous proposer des produits.

Face aux enjeux auxquels fait face l’industrie textile, nous menons des réflexions pour proposer des alternatives artisanales et végétales. Notre innovation consiste ainsi à adapter ces techniques traditionnelles aux défis de notre époque. Nous apportons une innovation par le développement de nos propres techniques de tissage et teintures naturelles.  Nous allons plus loin dans la démarche en mettant en contact des ingénieurs et artisans pour améliorer les caractéristiques des différentes matières artisanales que nous utilisons.

En engageant cette réflexion sur les impacts environnementaux de l’industrie textile, nous souhaitons démontrer l’existence d’alternatives plus vertueuses. Ceci nous conduit à exclure l’utilisation de certains matériaux comme le cuir animal, la teinture artificielle et des textiles dérivés du pétrole (polyester). Des matériaux naturels sont privilégiés : coton biotextile d’écorce d’arbre, teinture à base de minéraux et végétaux. Tous ces matériaux sont produits localement par des petites communautés de producteurs dans plusieurs régions du continent africain.

Il n’y a aucun intermédiaire, nous allons directement à la source pour acheter nos matières premières. Ce mode production commerciale permet aux communautés de producteurs locaux de sortir de l’engrenage de l’insuffisance économique.

Nous faisons du commerce au même titre que nos différents partenaires et sommes dans une relation d’interdépendance. C’est grâce à la qualité de leurs savoir-faire que nous faisons grandir notre marque.

Artisanat
et innovation

Tissage

Le travail du tisseur symbolise la patience et la quête du travail bien fait. Riches d’un savoir-faire de plus de 50 ans, nous travaillons main dans la main avec des artisanes tisseuses au Burkina Faso. Les artisanes travaillent les fils de coton avec précision et dextérité pour créer des étoffes d’une qualité exceptionnelle. Elles maîtrisent à la perfection le tissage avec tout type de fils pour créer des étoffes aux touchers variés. En jouant sur les rythmes, les textures, nos artisans partenaires nous permettent de proposer une qualité de tissu incomparable. La quête de l’innovation de notre partenaire, nous permet de constamment expérimenter diverses techniques qui subliment cet art ancestral.

tissage_adaja_umoja_shoes

Teinture

Les teintures utilisées pour teindre les tissus, sont obtenues à partir de matières minérale et végétale. Toutes les matières premières sont à base de plantes et minéraux locaux. De la fermentation aux bains en passant par le mordançage, l’ensemble du processus se fait à partir de matières naturelles. Les artisans utilisent les feuilles, les racines, les écorces, de l’argile et des pierres pour obtenir différents types de colorations. La singularité de la teinture naturelle réside dans la musicalité et variation des teintes. En fonction des saisons, la puissance des pigments change, donnant à chaque fois un résultat unique. Chaque teinture dispose de sa propre identité au même titre que nos sneakers.

Nous avons trouvé au Burkina Faso, l’élite de la teinture naturelle. Des artisans d’une maitrise exceptionnelle qui s’évertue à perpétuer un savoir-faire qui se perd au profit de teintures artificielles

matières

Ecorce d’arbre

Le processus de production de ce textile fibreux est complexe et chronophage. Ce travail est l’un des plus anciens de l’humanité. Selon l’UNESCO, cette technique préhistorique serait antérieure à l’invention du tissage. L’écorce est extraite avec un tronc de bananier afin d’éviter de porter atteinte à l’intégrité de l’arbre. Une fois l’écorce extraite, l’arbre est protégé avec des feuilles de bananier pour faciliter le processus de régénération. Depuis 2008, le lubugo (nom traditionnel de l’écorce) est d’ailleurs inscrit sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Cette matière a été utilisée sur trois modèles de la première collection. Suite à vos retours nous avons décidé d’arrêter son utilisation sur les prochains modèles. Nous réalisons différents tests en laboratoires pour renforcer la matière afin de faire durer son utilisation dans le temps. L’objet de ces tests est d’améliorer les caractéristiques en utilisant uniquement des matières naturelles biosourcées. L’innovation permettrait de proposer une matière imperméable, résistante et compostable qui serait une alternative durable au cuir.

umoja-shoes_ecorce
coton-bio_umoja-shoes (2)

Coton bio artisanal

Nous utilisons du coton cultivé biologiquement (certifié par Ecocert) et localement par des petites communautés de producteurs du Burkina Faso. Nous assurons le sourcing en nous rendant directement sur place pour attester de la réalité de la labellisation

Ce coton est produit de manière artisanale et raisonnée sans aucune irrigation artificielle. Brut et récolté à la main, il ne subit aucun procédé d’ennoblissement autre que la teinture naturelle.

Le coton que nous utilisons est filé de deux manières : mécaniquement et de manière artisanale. Le coton filé main est un art majestueux maîtrisé par très peu d’artisans. En valorisant cet art en perte de vitesse nous incitons à conserver ce patrimoine culturel qui fait partie de l’identité d’une région, d’une communauté.

Savoir-faire
portugais

Premier producteur européen de chaussures, le Portugal dispose d’un savoir-faire traditionnel dans l’assemblage de sneakers.

Nos collections sont assemblées dans deux ateliers situés à Felgueiras, au Nord de Porto. En plus de disposer d’une très haute qualité de production, le Portugal nous offre une totale traçabilité sur les différents matériaux qui composent un sneaker. Les lacets, les semelles (intérieur et extérieur), les œillets et la colle sont tous produits au sein d’usines portugaises.

Un savoir-faire de très grande qualité qui nous permet de proposer des produits d’une qualité rare !

Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00